Qu’est-ce qu’un grand millésime ?

Latour, Mouton-Rothschild, Lafite… Tous ces domaines produisent un vin exceptionnel, dont la qualité a été reconnue depuis maintenant bien longtemps avec le classement de 1855. Parmi ces vins, certains sortent particulièrement du lot : les années 2005 et 2009 par exemple, sont encensées, notamment pour Latour, et l’on parle alors de grands millésimes. Mais qu’est-ce qu’un grand millésime exactement ? Réponse de Patriwine

Entre arômes et spéculation

Un grand millésime, dans sa définition la plus simple, est un excellent vin. Les arômes de celui-ci, l’équilibre des saveurs, le bouquet aromatique, la puissance tannique… Tous ces facteurs sont parfaitement gérés et viennent donner au vin une qualité et une patte unique. Mais un grand millésime naît également d’un facteur de spéculation et des rumeurs qui se répandent autour d’un vin. Dans les régions emblématiques comme le Bordelais où œuvre Patriwine, les critiques, les négociants et les journalistes sont souvent invités à goûter le vin jeune : il suffit alors que ceux-ci soient enthousiastes et que cet élan fasse un effet boule de neige pour que le millésime soit encensé avant même sa commercialisation. Cet équilibre entre vin parfait et succès commercial est donc ce qui correspond le mieux à la définition de grand millésime.

Les polyphénols : clef d’un millésime réussi

Les polyphénols sont l’un des principaux facteurs dont vont grandement dépendre la structure, la couleur et la charpente d’un vin, influant ainsi sur la qualité finale du breuvage. Leur production provient du stress hydrique : lorsque la vigne ne reçoit pas assez d’eau, celle-ci subit un « stress » qui va produire des polyphénols et améliorer ainsi la qualité du millésime. Un trop-plein de stress peut en revanche totalement stopper cette production : là encore, tout est une question d’équilibre. Le moment le plus important est la maturation : la période de 30 jours avant les vendanges. Dans le Bordelais, cette période doit donc être une période sèche. C’est donc principalement la météo qui va déterminer de la qualité d’un millésime.

Météo, production, spéculation… Tous ces éléments vont avoir une influence notable sur la qualité d’un vin et vont parfois atteindre un point d’orgue qui donnera naissance à un grand millésime. Les experts comme Patriwine surveillent attentivement ces facteurs afin d’évaluer la naissance de ces grands vins.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close